Un week-end à la découverte de Cuenca

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Hola a todos,

Les fervents followers de mon compte Instagram le savent certainement déjà : je suis allée visiter Cuenca durant le week-end de mon anniversaire. C’était une surprise et je dois dire que je n’ai pas été déçue du cadeau, bien au contraire ! Cette ville médiévale perchée dans les montagnes de la Sierra madrilène est un régal pour les yeux et un dépaysement total, j’ai plus qu’adoré, je pourrais même dire que j’en suis tombée amoureuse ! Et tout ceci à seulement deux heures de Madrid… Du coup, je vous ai préparé un petit article pour vous faire découvrir cette jolie ville et peut-être vous donner l’envie de partir à la découverte de Cuenca !

Comme pour mes précédents articles sur les villes à visiter autour de Madrid, vous trouverez dans cet article toutes les choses à voir à Cuenca, mais pas seulement ! Vous découvrirez aussi les plats typiques de Cuenca à goûter absolument pendant votre visite et comment aller à Cuenca depuis Madrid !

.

Que voir à Cuenca ?

Entrer dans Cuenca par le Puente de San Pablo

Construit au XVIeme siècle, le puente de San Pablo était à l’origine bâti en pierres. S’étant effondré avec le temps, il a été reconstruit en 1902 en fer et en bois et cette version tient encore aujourd’hui, c’est celle que vous allez traverser pour entrer dans la vieille ville de Cuenca.

casas colgadas et pont san pablo de cuenca

Haut de 60 mètres et long d’une centaine de mètres, le pont de San Pablo est l’accès principal au centre historique de Cuenca. Depuis ses hauteurs, une vue splendide sur les casas colgadas et sur les montagnes environnantes vous met tout de suite dans le bain de la mignonnerie de Cuenca.

Pour l’avoir traversé de jour ET de nuit, je n’ai qu’un conseil à vous donner : faites de même ! Pendant la journée, le magnifique paysage de la Sierra et sa nature verdoyante vous en mettent plein la vue tandis qu’à la nuit tombée, c’est les montagnes et la ville de Cuenca illuminées qui vous laissent tout simplement sans voix !

Puente de San Pablo

Même si vous avez le vertige, traversez-le vous ne le regretterez pas ! Si vraiment vous ne pouvez pas surpasser votre peur du vide, vous pouvez toujours entrer dans le centre historique par la porte de Valence, l’ancienne entrée de la forteresse de Cuenca, située en bas de la colline entre la ville nouvelle et le centre historique.

Puente san pablo de nuit

.

Les Casas Colgadas de Cuenca

Visibles dès le pont, les Casas Colgadas de Cuenca (ou « maisons suspendues ») sont le symbole même de la ville de Cuenca. Ces édifices dont il n’en reste plus que 3 aujourd’hui ont la particularité d’être bâtis à flanc de colline et leurs balcons sont suspendus au dessus du vide pour une prouesse architecturale tout simplement… vertigineuse.

Maisons suspendues de cuenca

Deux des Casas Colgadas abritent actuellement un musée tandis que la dernière est une auberge-restaurant.

Casas Colgadas de Cuenca

.

La Torre de Mangana

A l’est de la vieille ville de Cuenca, la Torre de Mangana est un mini Big Ben tout en pierres. Bâtie au XVIeme siècle, la Torre de Mangana a subi plusieurs rénovations au siècle dernier. Construite sur une grande plateforme en dalles avec de nombreuses assises colorées, elle domine le paysage montagnard que vous pourrez amplement contempler lors de votre venue à la Tour Mangana (Spoiler Alert: ledit paysage à voir dans 3 paragraphes).

Torre de Mangana de Cuenca

.

L’Arco de Bezudo et la muraille de Cuenca

Comme toute ville médiévale qui se respecte, il y a des restes de l’ancienne forteresse de Cuenca que vous pouvez contempler, comme notamment l’Arco de Bezudo. Construit au XVIème siècle, l’Arco de Bezudo est l’une des anciennes portes de la forteresse de Cuenca qui séparait la ville intramuros du monde extérieur. C’est depuis cette porte que les habitants de Cuenca défendaient l’accès à leur ville, grâce aux hauteurs de l’Arco de Buzedo. Il est possible de monter à l’Arco pour contempler la ville de Cuenca et les montagnes environnantes, pour cela il vous suffit d’emprunter l’escalier situé côté intramuros, et petit bonus non négligeable par rapport à la muraille d’Avila : pas besoin de payer !

Arco de Bezudo de Cuenca

.

La Plaza Mayor de Cuenca et la Cathédrale de Santa Maria y San Julian

Comme la plupart des villes espagnoles, Cuenca possède sa Plaza Mayor. J’ai trouvé celle-ci particulièrement mignonne car elle a des airs de petit village avec ses immeubles colorés de toutes les couleurs, vous me direz ce que vous en avez pensé ! A voir à Cuenca : la Plaza Mayor

Sur la Plaza Mayor de Cuenca se trouvent la mairie de la ville (ayuntamiento), de nombreux restaurants, et la Cathédrale de Santa Maria y San Julian (toujours plus longs les noms, on est d’accord…).

Plaza Mayor de Cuenca
Construite à la fin du XIIème siècle, la Cathédrale de Cuenca a été le premier édifice à être bâti suite à la conquête de la ville, en lieu et place de l’ancienne Mosquée. D’un style gothique très impressionnant, elle peut se visiter (mais bien sûr, il vous faudra payer ! Je vous donne tous les détails en fin de paragraphe).

Cathédrale de Cuenca

PS : je déteste les touristes qui ne respectent pas et prennent des photos dans les lieux sacrés donc soyez avertis, sur ce blog vous ne verrez jamais de photo de l’intérieur des monuments de culte ! Pour les découvrir il vous faudra y rentrer par vous même 😉

Cathédrale de Cuenca – Visites du lundi au dimanche de 10h à 19h30 – 4,80€ ou tarifs réduits à 4€  (enfants, étudiants et plus de 65 ans)

.

Les Miradors de Cuenca

De par sa situation géographique et sa hauteur, Cuenca offre de très nombreux points de vue et c’est un véritable régal pour les yeux ! Qu’ils soient naturels ou arrangés par l’homme, la vieille ville de Cuenca a réellement beaucoup à offrir à ses visiteurs. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons de mon coup de coeur pour cette ville ! Voyez par exemple le point de vue qu’offre la Torre de Mangana dont je vous ai parlé plus tôt…

Cuenca vue depuis un mirador
Je vous ai situé tous les miradors De Cuenca à voir sur la carte interactive en fin d’article, mais laissez-moi vous parler de quelques-uns d’entre eux. Certains point de vue ne sont pas appelés Mirador mais je vous les ai indiqués quand même car la vue est magnifique !

Le mirador de la Calle Trabuco n’a pas de nom c’est pourquoi je le nomme par la rue où il se trouve (c’est mon article, je fais ce que je veux…). Ce point de vue se trouve sur le flanc Est de la ville. Depuis une petite porte en pierre, vous arrivez à une promenade le long de la falaise. D’ici, vous découvrez une vue splendide sur les montagnes mais attention à ne pas perturber cette nature paisible… Et oui à ce mirador, vous êtes surveillés !

La montagne a des yeux

Pour une vue magnifique sur Cuenca, il ne faut pas manquer le Mirador del Barrio del Castillo, situé hors de la vieille ville de Cuenca. Pour s’y rendre il suffit de remonter toute la ville puis de sortir par la Muralla y Arco de Benuzo, la porte de sortie de la forteresse. Empruntez le petit chemin de randonnée partant sur les falaises (en faisant attention où vous mettez les pieds bien sûr, ce serait dommage de tomber…). Vous n’aurez plus qu’à admirer le paysage autour de vous !

Sentier montagne cuenca

En tournant la tête à droite, vous aurez une vue splendide sur Cuenca et ses maisons à flanc de colline. Tout autour ce sont les montagnes et leur nature verdoyante qui vous laisseront sans voix. De très belles photos sont à prendre !

Vue de Cuenca depuis le mirador

En continuant le sentier vous arriverez au bord des falaises, la sensation de liberté y est tout simplement indescriptible ! C’est le lieu parfait pour organiser un petit pique-nique pour profiter de ce paysage splendide…

montagne au bout du sentier

.

Que manger à Cuenca – Les plats typiques de Cuenca

Comme toute bonne ville espagnole qui se respecte, Cuenca a ses propres spécialités gastronomiques et propose donc de nombreux plats typiques à ses visiteurs affamés comme l’ajo arriero, le morteruelo ou encore les zarajos.
Moi qui suis une grande fan de bacalao (morue), lorsque j’ai découvert la composition de l’ajo arriero je ne pouvais décemment pas partir de Cuenca sans en avoir goûté ! Présenté sous la forme d’une purée froide, l’ajo arriero se compose d’un écrasé de pommes de terre et de bacalao, le tout mélangé à des oeufs, du pain et de l’huile d’olive. Dégusté sur du pain, ce plat typique de Cuenca est un pur régal que je vous recommande très très vivement !

Plat typique de Cuenca l'ajo arriero
Encore sous la forme de tapas, et bien sûr à déguster comme les espagnols avec une bière rafraîchissante, le morteruelo est un plat qui ravira les amateurs de viande. Ce pâté servi tiède est composé de différentes viandes de gibier, mijotées pendant de longues heures et émiettées avec des aromates et de l’huile d’olive (bien entendu !).
Enfin, les coeurs bien accrochés se risqueront peut-être à goûter les zarajos mais personnellement je n’ai pas eu le courage ! Derrière ce nom difficile à prononcer, cet apéritif typique de Cuenca est en réalité fait… d’intestins de lapin enroulés sur des pics et frits… à l’huile d’olive bien sûr !

.

Comment aller à Cuenca depuis Madrid

Aller à Cuenca en bus

Cuenca se situe à 169km seulement de Madrid, autant dire que ca vaut vraiment le coup d’y aller pour un petit week-end de dépaysement total !
Pour ma part, je suis partie à Cuenca en car depuis Madrid. Le trajet dure deux heures, ce qui équivaut à une bonne sieste (souvent bien méritée !). Pour prendre le car, rendez-vous à la station sud Mendez Alvaro (joignable depuis le Metro Mendez Alvaro, ligne 6) et achetez votre billet sur place pour 12,50€ (vous pouvez aussi acheter votre billet sur internet mais vous payerez 2,50€ de plus par billet). Trouvez la porte d’entrée de votre bus dans le capharnaüm de la station et asseyez-vous confortablement ! Le bus vous déposera deux heures plus tard à la gare routière de Cuenca, située à une quinzaine de minutes du centre historique de Cuenca.

Estacion Sur Mendez Alvaro – Metro Mendez Alvaro, ligne 6

.

Se rendre à Cuenca en train

Pour ceux qui n’aiment pas les longs trajets (« ouuuh deux heures qu’est-ce que c’est long… ») vous pouvez également vous rendre à Cuenca en train depuis Madrid. C’est à l’impressionnante gare d’Atocha que partent les trains en direction de Cuenca pour une durée de trajet allant d’une cinquantaine de minutes à un peu plus de 3 heures selon les trains (et le prix !) que vous choisissez. Bon forcément, autant prendre le car du coup…

Estacion Atocha – Metro Atocha Renfe, ligne 1 (attention à ne pas descendre à la station “Atocha” mais bien à “Atocha Renfe”)

.

Aller à Cuenca en voiture

Les chanceux qui ont le permis ou carrément leur voiture avec eux à Madrid peuvent se rendre à Cuenca en voiture depuis la capitale espagnole. Pour un trajet d’environ 1h40, vous pourrez rejoindre Cuenca en passant par l’autoroute. Pour ce faire prenez la A3 pendant une cinquantaine de kilomètres puis la A40 en direction de Cuenca ! Plusieurs parkings situés à l’entrée de la ville intramuros vous permettront de garer votre voiture pour profiter de votre séjour à pieds.

Centre ville de Cuenca

Moi qui n’ai pas encore le permis de conduire, j’ai adoré Cuenca pour ses miradors et cette proximité qu’ils donnent avec la nature car oui! vous n’avez pas besoin de voiture pour admirer le paysage montagnard de Cuenca.

J’espère que cet article vous aura donné envie de partir à la découverte de la ville toute mignonne de Cuenca pour admirer son paysage médiéval en plein coeur des montagnes !

Liberté à cuenca

En plus de ça j’ai eu la chance d’aller visiter Cuenca lors de fêtes médiévales, c’était une bonne surprise ! Cuenca avait encore plus d’airs de ville ancienne, presque aux allures de Game of Thrones, c’était magique !

Fete medievale de cuenca

Fêtes medievales de cuenca

Pour clore cet article en beauté, voici ma carte interactive de Cuenca créée spécialement pour vous chers lecteurs ! Vous y retrouverez tous les lieux d’intérêt de Cuenca mentionnés dans cet article, et même plus !

Je vous laisse avec ces quelques photos supplémentaires de mon séjour à Cuenca qui achèveront peut-être de vous conquérir définitivement…

N’oubliez pas : si l’article vous a plu, laissez un commentaire 😉

Rascacielos de Cuenca

Ville de Cuenca

Pont de San Pablo vu de nuit

La Vida de Marine à Cuenca

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

You May Also Like

2 thoughts on “Un week-end à la découverte de Cuenca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *