Je ne m’y suis toujours pas habituée en tant qu’expatriée à Madrid

Hola a todos,

C’est la fin de l’année et il est temps de faire un bilan. Pour une fois, plutôt que de me lancer dans un bilan (niais) sur ce que j’ai accompli cette année, j’ai eu envie de faire le bilan de ma vie d’expatriée après plus de 7 ans à Madrid… et notamment de ces petites choses dont je ne me suis toujours pas habituée même après tout ce temps !

Cet article est illustré des photos de José Encina, à retrouver sur instagram @_joseencina

La manière de traverser

Avez-vous remarqué la manière de traverser des espagnols ? Sans aucune hésitation, ils se jettent sur le passage piéton qu’il y ait une voiture en train de débarquer ou pas. Et sans un regard bien sûr. Mais comment se fait-ce me direz-vous ? Et bien les voitures s’arrêtent systématiquement ! Avec mes habitudes françaises où les conducteurs n’en ont strictement rien à faire des piétons, je continue de m’arrêter à chaque passage piéton et de faire un signe pour remercier… et je vois bien que c’est moi la meuf bizarre de la situation !

Les inconnus gentils sans raison

Récemment il m’est arrivé une petite anecdote qui m’est restée dans le coin de la tête. J’étais sur le point de rentrer dans mon immeuble avec ma clé dans les mains lorsque j’ai commencé à entendre au loin « amiga… amiga ! » sans pour autant réagir car personne ne m’appelle comme ça autour de moi. Toujours est-il que c’était bel et bien à moi que l’on s’adressait. En me retournant, je me suis trouvée nez à nez avec deux jeunes femmes… qui voulaient seulement me dire qu’elles aimaient beaucoup comment j’étais habillée. Et ça chers lecteurs, ÇA c’est l’Espagne !

Marine dans les rues de Madrid

Les gens sur le trottoir

Je n’ai toujours pas compris pourquoi les passants sont tous autant dans leur bulle dans la rue et marchent donc (à deux à l’heure je le rappelle) comme s’ils étaient solos sur les trottoirs de Madrid, s’arrêtant en plein milieu pour regarder leur portable ou sortir une cigarette. Bien évidemment je manque de leur rentrer dedans avec mon allure de femme pressée et ai donc développé tout un éventail d’onomatopées de protestation : tut, pfff, roooh… ou tout simplement « PUTAIN MAIS…. ». Plus le temps passe et plus je me transforme en la connasse que je ne supporte pas de croiser dans les rues de France.

La différence entre ser et estar

Je suis arrivée en Espagne en ayant un niveau académique très bon… et ai quand même déchanté lorsque j’ai franchi la porte de mon premier bar. Maintenant je n’ai aucun problème à dire que je suis bilingue, mais je continue à faire des fautes basiques qui me mettent un peu hors de moi…  comme la différence entre ser et estar ! Bien que je connaisse quelques subtilités du type « ser » = toujours et « estar » = instantané, il y a TOUJOURS un moment où je vais faire la faute. Et j’ai bien peur de dire que je ne m’y habituerai sans doute jamais…

Expatriée en Espagne

Le bruit

Tout le monde le sait même les gens qui n’ont jamais mis un pied en Espagne : ici, c’est bruyant. Et quelque part, c’est tant mieux : les gens sont plus expressifs, plus chaleureux, plus festifs. Et malgré cela, il suffit d’un jour levés du mauvais pied, ou bien d’un léger mal de crâne, pour que le bruit ambiant vous sorte par les trous de nez. Et malheureusement, même après 7 ans d’expatriation en Espagne, je ne m’y suis pas complètement habituée.

Le manque de courtoisie

J’ai parlé maintes et maintes fois des différences entre la France et l’Espagne en termes de courtoisie et de politesse. Sur bien des points, je trouve les espagnols beaucoup plus éduqués que les français… et sur quelques autres, l’expatriée française que je suis les trouvent assez brutes de décoffrage. L’une de mes dernières anecdotes à date par rapport à ce sujet est mon arrivée récente sur Tiktok. Et chers lecteurs sur Tiktok, c’est tendu du c**. Il suffit de rentrer dans la section commentaires de n’importe quel créateur de contenu d’Espagne pour savoir de quoi je parle… N’oubliez pas de me suivre sur l’appli @lavidademarine !

Marine à Madrid

J’espère que ce petit article de fin d’année vous aura plu. Si vous cherchiez un bilan plus niais, vous pouvez toujours faire un tour sur mon instagram et regarder ma rétrospective de 2021 en vidéo. Et si vous aussi vous êtes expatriés, partagez en commentaires ces choses dont vous ne vous êtes pas habitués dans votre pays d’accueil !

You May Also Like

6 thoughts on “Je ne m’y suis toujours pas habituée en tant qu’expatriée à Madrid

  1. un super blog, bien que certains problèmes pourraient être évité si la société mondiale n’était pas aussi sexiste, mais bon, on y travaille encore !
    j’ai passé ce nouvel an à bordeaux, et pu déguster un brunch bordeaux au soleil, jusqu’a qu’un homme vienne insister et gâcher mon moment… donc madrid ou france, il y a des choses auxquelles on s’habituera jamais j’en ai bien peur
    une belle année à vous et vos posts pleins de bonnes énergies

    1. Merci Aude pour votre commentaire ! Malheureusement le coup du mec insistant en France ne m’étonne même plus… et c’est bien triste. Bonne année à vous !

  2. Merci Marine super article ! Mon copain (madrilène) et nous nous installons dans la capitale en janvier 2023 (après qu’il ai vécu 8 ans en France). J’ai hâte de découvrir la vie et la culture espagnol au quotidien mais j’avoue que mon esprit de parsienne va avoir du mal avec certaines habitudes 😁

    1. Hahaha ne t’inquiète pas Lauriane, à un moment on s’y fait… un peu ! Et puis c’est magique ce mélange de cultures, quoiqu’il arrive 😀 tu vas kiffer !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *