Mon Erasmus à Madrid

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Hola a todos,

Cela fait un petit moment que je pensais à rédiger un post pour vous raconter mon erasmus à Madrid, et quoi de mieux que la rentrée prochaine pour le publier enfin ?

Ceux qui suivent le blog le savent déjà, je suis venue pour la première fois à Madrid en 2013 et c’est suite à ce séjour que j’ai décidé de tout faire pour revenir m’y installer définitivement. Voici donc quelques points clés de ma première expérience à Madrid ainsi que les points que j’aurais aimé savoir avant cette première expérience.

Mes premières impressions en arrivant à Madrid

C’est en janvier 2013 que je suis arrivée à Madrid pour mon premier semestre d’erasmus. Bien qu’un peu effrayée de me retrouver hors de mon pays d’origine, j’étais excitée de par la perspective de vivre ma première vraie expérience à l’étranger et me sentais en confiance vis-à-vis de mon niveau d’espagnol. Pourtant, malgré mes bonnes notes en espagnol tout au long de ma scolarité et ma présence dans le « groupe des bilingues » le semestre précédent mon départ, j’ai compris dès mes premières heures dans ma ville d’accueil que mon niveau restait très insuffisant pour comprendre et répondre à mes interlocuteurs hispanophones.

Par la suite, c’est en célébrant notre arrivée avec mes amis que j’ai déchanté en découvrant les prix extrêmement bas de la capitale espagnole (je précise que je parle de la situation de 2013) : Payer 1.50€ pour un demi de bière… vous comprenez bien que c’est le rêve de tout étudiant !

Pour terminer avec les premières impressions que j’ai eues de Madrid, le dernier sentiment marquant dont je me rappelle encore 6 ans après n’est pas bien joyeux. Je me souviens avoir été très vite choquée de la pauvreté qui semblait toucher beaucoup trop de gens ici : il y avait des mendiants de tous âges à chaque coin de rue, un nombre impressionnant de promoteurs de rue pour vendre son or et des gens dont la vie avait soudainement basculé racontaient leur histoire à chaque wagon de métro. Heureusement en 6 ans, la situation s’est nettement améliorée !

Mon Erasmus à Madrid
Quelques photos d’époque

Mes premières expériences de la vie à l’international

Une des premières bonnes impressions de cette nouvelle expérience en tant que française à Madrid qui ne m’a jamais quittée est celle de me rendre compte rapidement de la liberté immense qu’ont les expatriés du fait de parler une langue étrangère à celle de leur pays d’accueil. C’est tellement jouissif de pouvoir se couper du monde en arrêtant tout simplement de comprendre les conversations autour tout en discutant avec ses amis français. Mais c’est bien sûr d’autant plus jouissif de pouvoir EN PLUS dialoguer avec ces personnes qui ne vous comprendraient pas en temps normal.

Cependant, ma toute première vraie expérience internationale a été de vivre dans une colocation de 6 personnes près du parc du Retiro lors de mon erasmus à Madrid. J’y ai partagé de nombreux moments de vie avec un vénézuélien, un polonais, une suédoise, d’autres français et carrément des chinoises à un moment ! C’est grâce à eux que j’ai pu progresser très vite en espagnol tout en m’ouvrant à des cultures parfois très différentes de la mienne. En bref : une première expérience ultra positive !

Suivre des cours en espagnol pendant l’erasmus

Au-delà de permettre de vivre une première expérience à l’étranger, le principe même de l’erasmus est bien entendu de suivre des cours à l’université dans la langue de son pays d’accueil… et au début de mon premier semestre, je le percevais plutôt comme ça :

« Mais pourquoi ce prof n’articule pas quand il parle ? »

« C’est normal un débit de parole aussi rapide ? »

« J’ai mal au crâne »

Ne vous inquiétez pas : ces premières impressions finissent par s’atténuer pour arriver à un niveau de compréhension quasi parfait !

En plus de la participation aux cours en espagnol, un bon moyen d’améliorer son niveau rapidement est le sacrosaint travail de groupe. En effet, devoir réaliser un plan de marketing avec des espagnols pur souche est tout ce qu’il y a de plus formateur pour progresser rapidement, et encore plus si certains membres de votre groupe sont originaires d’Andalousie (soit : ont un accent à couper au couteau).

Les bons plans de Madrid en erasmus

Madrid est une ville idéale pour les français qui souhaitent y venir en erasmus de par son ambiance festive et son coût peu élevé (par rapport à la France).

Pour sortir à Madrid les erasmus peuvent notamment profiter des soirées Fucking Monday le LUNDI SOIR !!! Autant vous dire que depuis que je travaille, je deviens folle lorsqu’on me dit que j’ai un jour férié le mardi ! Des soirées spécial erasmus sont également organisées dès le mercredi soir, et en ce moment elles se passent au Teatro Barceló avec openbar gratuit en début de soirée… (ah si je pouvais refaire mon Erasmus… #tristesse). Le reste des jours, une autre technique pour sortir consiste à suivre les rabatteurs du centre-ville pour se faire offrir des chupitos dans chaque bar.

Il existe également plein de bons plans pour manger pas cher à Madrid. Le plus connu d’entre eux reste le 100 Montaditos avec sa fameuse carte de 100 mini-sandwichs différents, tous à 1€ le mercredi et le dimanche. Enfin, le Tigre est aussi une bonne alternative pour boire et manger pour pas cher : vous ne payez que votre boisson, puis une montagne de tapas vous est amenée à table… LE RÊVE (jusqu’à ce que le mal de bide du lendemain vous fasse regretter d’avoir autant mangé).

Les mini-sandwichs du 100 Montaditos

Ce que j’aurais aimé savoir avant mon erasmus à Madrid

Bien qu’ayant vécu un erasmus formidable à Madrid (la preuve : je suis revenue m’y installer), il y a des petites choses que j’aurais aimé savoir en y repensant après coup.

Tout d’abord, Madrid ne se résume pas qu’à son centre (quartier Centro), loin de là ! Depuis que je suis revenue m’installer ici, j’adore me balader ou prendre un verre dans les quartiers de Chamberi et Salamanca par exemple.

Idem, le parc du Retiro et le Templo de Debod sont loin d’être les deux seuls parcs qui vaillent le coup à Madrid. Le parc du Capricho et le Campo del Moro sont deux endroits mignons de Madrid à découvrir pendant votre erasmus dans la capitale espagnole.

Enfin, il y a une multitude de petits villages trop choupinou à découvrir en dehors de Madrid autres que Toledo ou Segovia… mais bon, disons que grâce à cela, j’ai pu découvrir beaucoup de choses depuis que je suis revenue ! Et puis, j’aurai quand même profité de mon erasmus pour visiter la péninsule ibérique en voyageant à Barcelone, Valence ou encore Lisbonne.

mes voyages pendant mon Erasmus à Madrid
Saurez-vous reconnaître où ont été prises ces photos pendant mon Erasmus ?

Et voilà pour ce petit récapitulatif de mon erasmus à Madrid. Si vous aussi vous avez vécu une expérience erasmus, racontez-la nous en commentaire ! Et si vous arrivez à Madrid pour un erasmus prochainement, n’hésitez pas à poser vos questions, j’y répondrai volontiers !

Pour plus d’aventures madrilènes au quotidien, suivez-moi sur Instagram : @lavidademarine

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

You May Also Like

4 thoughts on “Mon Erasmus à Madrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *