La Latina : le quartier le plus typique de Madrid

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Hola a todos,

Vous avez été nombreux à lire mon précédent article sur le quartier de Malasaña où j’ai habité pendant une longue période. Mais les plus fidèles d’entre vous le savent, j’ai maintenant déménagé à Lavapiés et me suis donc bien rapprochée du quartier de La Latina.

A l’image de mon article sur Malasaña, je vous donne toutes les raisons de découvrir La Latina, le quartier le plus typique de Madrid !

Admirer de beaux monuments

Le quartier de Madrid La Latina regorge de beaux monuments à admirer pour le touriste qui sommeille en chacun de nous.

Au Sud, la Puerta de Toledo est l’un des anciens points d’accès à la ville de Madrid qui reliait la capitale avec la ville de Tolède. Ce véritable arc de triomphe fut érigé au XIXeme siècle pour commémorer l’indépendance espagnole suite à l’occupation française.

Puerta de Toledo

Au Nord du quartier, le Viaduc de Segovia s’élève fièrement au-dessus de la Calle de Segovia. Egalement construit au XIXeme siècle, ce monument de Madrid est notamment un point d’accès important pour le palais royal espagnol. Connu pour être un lieu très fréquenté par les suicidaires (ambiance) le Viaduc de Segovia a fait l’objet de travaux en 1998 pour installer des vitres transparentes en haut du pont et ainsi prévenir tout risque de chute.

Viaducto de Segovia

Non loin du Viaduc de Segovia, des vestiges de la muraille arabe de Madrid sont à découvrir au Parque Emir Mohamed (week-end et jours fériés seulement). Construite sous la domination musulmane au IXeme siècle, elle faisait partie à l’origine de la forteresse qui protégeait Madrid intra-muros. Petite anecdote : Le surnom « gato » qui désigne les madrilènes tient ses origines de ce monument. A l’époque, un soldat espagnol avait permis la conquête de la ville en escaladant la muraille… comme un chat.

Muraille arabe de Madrid

Enfin, le monument le plus impressionnant de Madrid (à mon sens) qui est à admirer depuis de nombreux lieux de La Latina est la majestueuse Cathédrale de la Almudena. Elle fait par exemple un joli contraste avec la muraille arabe comme vous le voyez sur la photo précédente. Vous pouvez aussi l’admirer depuis les Jardins de las Vistillas pendant votre bronzette.

Jardines de las Vistillas

Faire le Rastro le dimanche matin

L’une des choses à faire absolument en visite à Madrid consiste à se lever tôt le dimanche matin (oui je sais, ça commence mal) pour aller profiter de l’immense marché aux puces de la Latina : le Rastro. Vous ne pouvez même pas imaginer l’immensité de ce marché ni la foule qui s’y presse religieusement chaque dimanche. Je vous conseille donc d’y aller pour 9h30 pour découvrir à peu près tranquillement les centaines de stand alignés dans les rues de La Latina qui proposent des vieux meubles, des bijoux, des vêtements vintages, des vieux disques et encore bien d’autres choses. Le chineur qui sommeille en vous ne pourra qu’en ressortir avec des achats aux bras.

Le Rastro : quartier de la Latina – tous les dimanches de 9h à 15h

Boire un verre sur une des places de La Latina

S’il y a bien un quartier de Madrid où boire un verre au soleil, c’est celui de La Latina.

Commençons par la mythique place de la Cebada. Distinguable de loin grâce aux couleurs chatoyantes de son grand marché couvert, la Plaza de la Cebada était un lieu de chill absolu pour moi pendant mon erasmus à Madrid. Le Campo de la Cebada a malheureusement fermé en 2017 mais vous pouvez toujours le contempler depuis les quelques hublots des murs qui l’encerclent. Les terrasses des bars s’accumulent tout autour de la place. Je vous recommande notamment le Buho pour ses gigantesques tortillas, le Viajero qui dispose d’un joli mais mini rooftop, et le Tapioca pour ses bons plats aux saveurs du monde.

Les bars de Plaza Cebada

A côté, la Plaza San Andrés est un très bon spot pour prendre le soleil en se délectant d’une bière ou d’un tinto de verano. Je vous en ai déjà parlé dans mon article sur les places de Madrid. Continuons avec la Plaza Paja juste à côté. Je vous en ai également parlé dans mon précédent article mais je voulais juste faire une précision pour les ornithophobes comme moi. En effet, si vous avez la phobie des pigeons, cette place est malheureusement à éviter. Par un phénomène étrange, ils y sont beaucoup plus nombreux que dans n’importe quel autre lieu de Madrid, et montent sur les dossiers de vos sièges ou carrément sur votre table dans le plus grand des calmes en lorgnant sur vos tapas tel un homme devant des gros nichons (la métaphore m’est venue tellement facilement que je ne pouvais pas m’autocensurer, sorry…).

Places de La Latina
La Plaza San Andrés à gauche et la Plaza Paja à droite

En contrebas de cette place, la Plaza Cruz Verde est une toute petite place qui, de ce fait, mérite le titre de place toute mignonne. Vous pouvez y boire un verre sur une terrasse à l’ombre des arbres et au son d’une fontaine… Dépaysement garanti ! Enfin, la Plaza Biombo est également une place toute mignonne cachée entre les petites rues du centre de Madrid. C’est certainement la place du centre de Madrid la plus calme que je connaisse. Vous pouvez notamment y boire un mojito à 3.50€ à la terrasse du restaurant Dans le Noir?, être épaté par leur concept de dîners à l’aveugle et finir par y réserver une table (oui, je vous recommande vivement l’expérience !).

Plaza Cruz Verde et mojitos de Dans Le Noir?
La Plaza Cruz Verde à gauche et quelques-uns de mes nombreux mojitos pris à Dans Le Noir?

Dans le Noir? – Plaza Biombo, 5

Aller de bar en bar dans la Cava Baja

On parle souvent de la Calle Ponzano du quartier de Chamberi comme étant LA rue où aller de bar en bar pour boire et déguster des tapas. Même si je vous la recommande totalement, sachez que vous pouvez aussi rester dans le centre pour aller de bar en bar en empruntant la rue toute mignonne de la Cava Baja. Cette rue de la Latina regorge de bons restaurants dans lesquels trouver de bonnes tapas (oui ça fait beaucoup de bons, n’est-ce pas ?). Entre les légendaires huevos rotos de la Casa Lucio, le cocido de la Posada del Leon, le rabo de toro de La Chata, et tous les autres plats mythiques de cette rue, il vous faudra arpenter la rue maintes fois pour être sûr d’avoir tout découvert. Pour les petits budgets, je vous recommande d’aller boire un verre à Lamiak car sa carte de pintxos entre 2 et 3 euros vous fera tourner la tête !

Casa Lucio – Calle Cava Baja, 35

La Posada del Leon – Calle Cava Baja, 12

La Chata – Calle Cava Baja, 24

La Miak – Calle Cava Baja, 42

Vivre les fêtes de barrio de La Latina

Cet article ne serait pas complet sans mentionner les fêtes de barrio qui se déroulent chaque année dans les rues de la Latina.

Au printemps, ce sont les fêtes de la San Isidro qui animent Madrid à la mi-mai. A l’occasion de la fête du Saint-Patron de la capitale, de nombreuses activités gratuites et en plein-air sont à découvrir dans tous les lieux emblématiques de Madrid (Plaza Mayor, Retiro, Templo de Debod…) mais également dans la Latina (qui abrite la rue au nom du saint-patron : San Isidro Labrador) comme aux jardins de las Vistillas ou sur la Plaza de la Villa. Pendant plusieurs jours, les chulapos et chulapas (espagnols en habits traditionnels) dansent, chantent et boivent en l’honneur de San Isidro, l’occasion de découvrir les traditions madrilènes en profitant du jour férié (le 15 mai).

Pendant l’été, ce sont les Fiestas de la Paloma qui remplissent les rues de la Latina du 12 au 15 août. Encore une fois, les chulapos et les chulapas envahissent les rues de la Latina pour boire et danser. Une procession religieuse en l’honneur de la Sainte-Vierge a lieu le 15 août (férié en Espagne). Personnellement, j’adore y faire un tour avec un mini* de mojito à la main pour me mettre dans l’ambiance tout en me rafraichissant de la chaleur étouffante légendaire du mois d’août.

*Attention, le mot « mini » est un faux-ami qui désigne en fait un seau un énorme verre d’un litre que je porte personnellement à deux mains…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Vida de Marine (@lavidademarine) le

J’espère que cet article très complet sur La Latina vous permettra de découvrir le quartier en long en large et en travers et qu’il n’aura bientôt plus aucun secret pour vous ! Et si vous avez d’autres recommandations à donner sur ce quartier typique de Madrid, dites-moi tout en commentaire !

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

You May Also Like

2 thoughts on “La Latina : le quartier le plus typique de Madrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *