Pourquoi j’habite à Madrid

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Hola a todos,

Aujourd’hui je vous propose de découvrir l’incroyable vérité sur mon séjour à Madrid

Vous vous demandez ce que peut bien faire une bretonne à 1 100 kilomètres de chez elle (871 kilomètres à vol d’oiseau: vous imaginez la fatigue de l’oiseau à la fin du voyage !), et bien je vous propose de découvrir l’histoire derrière mon installation à Madrid dans ce post.

Ma petite vie avant Madrid

Née à Paris, j’ai grandi à Rennes de mes 3 à mes 18 ans. D’une nature studieuse mais rêveuse, j’ai passé une à une toutes les étapes de la vie infantile : j’ai appris à écrire mon prénom, dessiner, faire mes lacets, lire, j’ai perdu mes dents, mes jouets, j’ai retrouvé d’autres dents, des jouets aussi, j’ai appris par cœur mes tables de multiplication, retenu les grandes dates de l’histoire de France, et travaillé des heures sur des exposés sur les pharaons d’Egypte, les fables de Lafontaine, la frontière mexicaine, ou encore l’implantation de L’Oréal dans les pays émergents (spéciale dédicace à tous ceux qui ont souffert pour leurs TPE de première).

Dès la sixième, j’ai commencé l’apprentissage de l’espagnol, avec une professeure tellement douée que je connaissais déjà l’imparfait et le subjonctif à la fin de l’année. En quatrième, je réalisais mon premier voyage linguistique seule, dans une famille espagnole à Ciempozuelos, à quelques kilomètres seulement de Madrid. Forcément, au bac, je choisis la spécialité espagnole en plus de mon parcours anglophone en classe européenne. Je décroche mon Bac et bim : la vie étudiante m’ouvre ses portes !

Mes études à Madrid

Après un petit tour chez un conseiller d’orientation, je passe tous les concours principaux pour entrer dans une école de commerce post-bac et me décide pour Kedge Business School, à Bordeaux, qui non seulement me permet de partir de Rennes mais également de France grâce à un parcours orienté sur l’international.

Je rentre donc dans cette école avec le programme hispanophone, et un an et demi d’études du commerce plus tard, je m’envole direction Madrid pour entamer un échange universitaire à l’université Rey Juan Carlos où je me spécialise en marketing. Dès lors, c’est le rêve pendant deux ans : repas de tapas entre amis, colocation avec des internationaux, happy hours de mojitos une à deux fois par semaine, soirées à n’en plus finir dans les plus grandes boîtes de la capitale, tee-shirt dès mars et jusqu’à novembre, bronzette au Retiro, lever du soleil à Debod

la vida de marine à malasana

Vous n’imaginez pas le déchirement causé par la fin de ces deux années et la perspective de devoir rejoindre un pays anglophone, plus au Nord, pour réaliser la suite de mes études… Ce que j’ai tout de même fait, en partant 6 mois à Amsterdam pour un stage, puis un autre semestre à l’université de Hull en Angleterre. Malgré le dépaysement toujours bien présent dans ces pays par rapport à la France, je n’arrivais pas à y retrouver les joies de la vie madrilène, la chaleur de ses habitants, la chaleur du soleil… C’est donc inévitablement que lorsque j’ai été de retour à Bordeaux pour valider mes derniers cours, je me suis mise à rechercher mon stage de fin d’études… En Espagne !

Ensuite ? La consécration : j’ai trouvé mon stage à Zankyou Weddings, où j’ai mis mes connaissances du digital au service du mariage, tout en ayant l’opportunité de revenir m’installer à Madrid !

Mon installation à Madrid

Donc de retour à Madrid, cela fait désormais 6 mois (+ 2 ans auparavant, pour ceux qui ne suivent pas) que je suis à Madrid. J’ai trouvé un appartement dans le quartier de Malasaña et ma petite vie madrilène a pu reprendre son cours, non plus dans un contexte d’études, mais réellement dans un contexte d’entrée dans la vie adulte ! J’ai donc décidé de créer ce blog pour vous raconter mon expérience de française expatriée à Madrid. J’espère qu’il vous plaira et que vous y trouverez tout ce que vous voulez savoir sur Madrid… Et plus encore !

la vida de marine à plaza de españa

N’hésitez pas à laisser en commentaire des thématiques que vous souhaiteriez que j’aborde dans ce blog, et à bientôt pour de nouvelles aventures madrilènes !

PartagerShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

You May Also Like

18 thoughts on “Pourquoi j’habite à Madrid

  1. Tu as de la chance d’avoir pu partir autant pendant tes études dis donc! Hâte de suivre tes aventures en tout cas. Et comme idée d’article, tu pourrai nous dire les trucs français qui te manquent, même si t’as l’air d’adorer ta vie espagnole, et aussi les bonnes adresses à Madrid 🙂

    1. Bonjour Camille, merci pour ton commentaire ! J’espère que tu trouveras ton bonheur sur mon blog pour tes visites à Madrid. Et très bonne suggestion : même si j’adoooore Madrid, il y a tellement de choses qui me manquent de la France, je les listerai sans aucun doute 😉

  2. Hello,
    Arrivé à Madrid depuis quelques mois après pas mal d’exp à l’étranger (dont Amstie notamment ahah), je commence à m’y plaire, et il me tarde de découvrir des endroits sympas en dehors des circuits touristiques…! Impatient donc de lire tes nouveaux articles! Continue ! Et peut être à bientôt à Ponzano !

    1. Salut Thomas ! Merci pour ton commentaire 😉 N’hésite pas à me donner des idées de posts grâce à tes autres expériences à l’étranger, je suis toujours preneuse ! Peut-être à un de ces jours sur Madrid !

      1. Alors la j’ai plein d’idées ! Les endroits où sortir (en fonction de la musique) en dehors des bars/boites de touristes, les bons restos, les rooftop coolos, les endroits où faire du sport, ceux pour rencontrer des espagnols et pratiquer la langue… C’est pas cela qui manque 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *